Marché-concours des taureaux : présentation de Mooky

01/11/2017 - 21:46

Le taureau Mooky, propriété de Gilbert Dorsaz, a terminé dans les premiers taureaux classés de sa catégorie lors du dernier marché-concours des taureaux.
 
Le père de Mooky est le taureau Tonus. Ce dernier est un fils de Tulipe de Jacques Fellay qui avait dicté sa loi sur l’alpage de Sery lors de la saison estivale 2009 ; elle s’est également emparée de la deuxième place de la catégorie des primipares lors du combat de reines de la Foire du Valais en 2005. Le père de Tonus est le bien connu taureau d’insémination Caribou.
 
Du côté maternel, Mooky est un fils de Mistral de Gilbert Dorsaz et fils. Cette bête, née dans l’exploitation de Jérôme et Pascal Rossoz, n’est pas une inconnue des arènes. En effet, elle s’est déjà classée reine des génisses au combat du Châble en 2014, reine nationale de cette même catégorie la même année et reine nationale des primipares l’année suivante.
 
Mistral est une fille de Mirette qui a dicté sa loi sur l’alpage du Vieux-They en 2014 ; cette bête s’est également illustrée dans les arènes en se classant deuxième des génisses au combat de la Foire du Valais en 2010, cinquième des primipares lors de la Finale Nationale de la Race d’Hérens en 2011 et deuxième de première catégorie au combat de Sembrancher en 2015. La mère de Mirette, Marseille, s’est également démarquée lors des combats de reines en se classant reine des génisses au combat d’Orsières en 2006 et deuxième de première catégorie au combat de Sembrancher en 2011. La mère de Marseille, Moustique, s’est classée reine des génisses au combat du Châble en 2000 et reine des primipares au combat de la Foire du Valais en 2001. En remontant plus loin dans cette ascendance, on retrouve Marmotte à Gilbert Guigoz qui s’est imposée sur l’alpage de la Chaux en 1985. Ces bêtes se rattachent à la souche à Dallèves.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
©www.raceherens.ch