Marché-concours des taureaux : présentation de Granit

03/11/2017 - 22:46

Granit, propriété de Karlen-Steiner, s’est classé dans les plus beaux taureaux de sa catégorie lors du dernier marché-concours des taureaux qui a eu lieu samedi dernier à Châteauneuf. Ce taureau est né chez Christoph Wyssen.
 
Le père de Granit se prénomme Barok. La mère de ce dernier, Boston, propriété de Bernard Bruttin, s’est emparée de la cinquième place de la catégorie des primipares au combat d’Orsières en 2013. La mère de Boston, Bastia, s’est également illustrée dans les combats de reines ; en effet, elle s’est imposée dans la catégorie des primipares lors du combat d’Aproz en 2009. En remontant plus loin dans cette ascendance, on retrouve Bretagne qui s’est classée deuxième de la catégorie des primipares au combat de Vétroz en 2002. Cette souche a été élevée sur plusieurs générations par Jacques et Jean-Baptiste Pralong.
 
Du côté maternel, Granit est un fils de Grenade à Christoph Wyssen. Cette bête est née dans l’Etable Dayer et Vescoz. Elle s’est classée 3ème des génisses au combat des Haudères en 2010, deuxième des primipares au combat de la Foire du Valais en 2011, quatrième de première catégorie au combat de la Foire du Valais en 2014 et quatrième de première catégorie lors du dernier combat de reines du Goler. La mère de Grenade se prénommait Guerra.  Cette dernière provient de l’élevage de Jean-Pierre Follonier. Cette bête s’est classée deuxième de première catégorie lors du combat de la Foire du Valais en 2007 ; elle s’est également imposée sur l’alpage des Prelays. En remontant plus loin dans cette ascendance, on retrouve Diane qui s’est classée quatrième des primipares au combat de la Vifra en 1994. La mère de Diane, Venise, propriété d’Ivo Fux, a décroché quatre sonnettes lors des combats en se classant quatrième de troisième catégorie au combat de Saint-Nicolas en 1993, reine de troisième l’année suivante au combat de la Souste, quatrième de troisième catégorie au combat de Raron en 1995 et cinquième de troisième catégorie au combat de Salquenen la même année. Elle se rattache à la souche de Gambardin.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
©www.raceherens.ch