Combat des génissons de Mörel-Filet : résultats des génissons plus âgés

10/10/2016 - 20:21

Comme annoncé précédemment sur votre site internet, le désormais traditionnel combat de génissons de Mörel-Filet a eu lieu le dimanche 9 octobre passé. Il s’est séparé en deux groupes : les jeunes et les vieux.
 
Dans la catégorie des plus vieux, la victoire est revenue à Scorpion de Norina Ruffiner – Stallung Ruffiner-Bregy de Turtmann.
 
Scorpion est une fille du taureau d’insémination Pistolet. Sa grand-mère, Lolita, a terminé au troisième rang de la première catégorie lors du combat de reines de la Foire du Valais en 1998 avec Philippe et Hermann Dumoulin. Elle a également été élue Miss Expo 2000. La mère de Lolita, Diane, s’est classée au troisième rang de la deuxième catégorie au combat de Sembrancher en 1990.
 
Le père de Pistolet (père de Scorpion), est le taureau d’insémination Luron 52 ; dans son ascendance, on retrouve Lilas qui a dicté sa loi sur l’alpage de la Lettaz en 1987, 1988 et 1989 avec Claude Ribordy.
 
La grand-mère maternelle de Scorpion, Samba, est née chez Michel Gaudin ; elle a obtenu trois sonnettes lors des combats en se classant au deuxième rang de la deuxième catégorie au combat des Haudères en 2010, troisième de première catégorie au combat des Haudères en 2009 et quatrième des primipares au combat d’Evolène en 2005. On retrouve également dans cette ascendance la fameuse Soho qui a terminé reine cantonale de la catégorie des primipares lors de la Finale Cantonale 1994 et deuxième de la catégorie des premiers veaux lors du combat d’Aproz en 1994 sous la couleur des Frères Dayer d’Hérémence. Cette bête a été acquise plus tard par Alain Balet et Fils.
 
Au deuxième rang de cette catégorie, on retrouve Reya de Staudemann-Lehmann qui précède Solana d’Edgar Bregy (Stallung Ruffiner-Bregy) qui se classe troisième.
 
La quatrième place est occupée par Venus de Eringerstallung Franzen ; elle se place devant Vana de Staudemann-Lehmann qui est cinquième.
 
Au sixième rang se place Sierra de la Stallung Sterren.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
Vous voulez en savoir davantage sur les souches des génissons classés ? Alors, une seule solution : un petit mail en cliquant ici et en y indiquant ses coordonnées pour s'abonner au Race Herens.ch
 
Des photos suivront dans un prochain reportage.