Combat de reines de la Foire du Valais : finale des finales

02/10/2016 - 23:08

L’édition 2016 du combat de reines de la Foire du Valais a débouché sur la victoire en finale des finales de Pouky d’Antoine et Christophe Bétrisey de Saint-Léonard. Le palmarès de cette bête est impressionant. En effet, elle s’est classée reine de Chandolin en 2014, troisième de la catégorie des génisses au combat de reines de la Foire du Valais en 2010, Reine de la catégorie des primipares l’année suivante lors de la Finale Nationale de la Race d’Hérens, Reine des Reines lors du combat de la Foire du Valais en 2013 et quatrième de première catégorie lors de la Finale Nationale 2014.
 
Née en novembre 2007, Pouky est une fille du taureau d’insémination Jumbo. La mère de ce dernier, Berlinette, s’est classée au troisième rang de la catégorie des primipares lors du combat de Vétroz en 1996 avec Michel Gaillard.
 
Le père de Jumbo est le taureau d’insémination Pigeon. Ce dernier est un fils de la fameuse Dolly de la Pastorale de Médière. Cette dernière a dicté sa loi sur l’alpage de la Marlénaz en 1996, 1997, 1999 et 2000. Elle s’est également illustrée lors des combats de reines en se classant reine du combat d’été de Verbier en 1997 et reine des reines du combat de la Foire du Valais la même année. Cette race a été élevée par les Frères Délèze de Beuson. Elles sont de la même souche que la triple reine cantonale Souris de Marie-Josée Jacquod.
 
La mère de Pouky, Pikatchou, n’est pas non plus une inconnue. Cette bête s’est imposée sur l’alpage de Chandolin en 2008 ; elle s’est également classée au troisième rang de la troisième catégorie lors du combat de Saint-Maurice en 2006 et reine de deuxième catégorie lors du combat de la Foire du Valais en 2007. Sa mère, Passion, s’est classée au troisième rang de la première catégorie au combat de la Foire du Valais en 2006. La mère de Passion, Pocahontas, a également obtenu un classement en combat en se classant au cinquième rang de la catégorie des primipares lors du combat d’Aproz en 1999. La mère de Pocahontas, Perdrix, a terminé au deuxième rang de la deuxième catégorie lors du combat de Saint-Léonard en 1992. Cette souche a été élevée par Jean Bétrisey et Fils.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
Une photo de Pouky est disponible en cliquant sur le lien suivant :