Combat de génissons de Mörel-Filet : résultats des génissons les plus jeunes

10/10/2016 - 20:40

Dans l’article précédent, nous vous avons présenté les résultats des génissons les plus âgés ; la reine des génissons de la catégorie des plus jeunes se prénomme Leila et elle est propriété de Lengen Bruno et Imboden Justin.
 
Le père de Leila est le taureau d’insémination Bison. Ce dernier provient de l’élevage de Bernard Fournier. Cette souche a été élevée par Pierre-Louis Bircher.
 
Le père de Bison (père de Leila), Chouchou, est un descendant de Pigeon à Jean-Pierre Besse qui s’est imposée en première catégorie lors du combat de reines de la Foire du Valais en 1990 ; elle a obtenu le même résultat lors de l’édition 1990. Elle s’est également classée au deuxième rang de la première catégorie au combat de Sembrancher en 1990. De plus, elle s’est classée reine de l’alpage des Grands-Plans lors de la saison estivale 1993.
 
Dans l’ascendance maternelle de Leila, on retrouve Pinson de Remo Karlen qui a obtenu deux sonnettes lors des combats en se classant au sixième rang de la deuxième catégorie au combat de Raron en 1995 et au troisième rang de la deuxième catégorie au combat de la Souste en 1994 avec Remo Karlen.
 
Au deuxième rang de la catégorie des génissons plus jeunes, on trouve London de Fercher Shakira qui précède sa compagne d’écurie Lambada qui est troisième.
 
Au pied du podium (4ème place) se place Provence de l’eringerstallung Franzen ; cette dernière précède Vampir des Geschwister Schmid.
 
Au sixième rang, on trouve Xamira d’Elmar et Renate Ruffiner (Stallung Ruffiner-Bregy).
 
Ces indications sont à titre uniquement informatif !
 
Vous voulez en savoir davantage sur les souches des bêtes classées ? Abonnez-vous au journal Race Herens.ch en envoyant un email et en y indiquant vos coordonnées.
 
Des photos suivront dans un prochain reportage.