Alpage de Thyon : situation au 14.07.2017

16/07/2017 - 13:24

Il n’y a pas de reine sur l’alpage de Thyon ; la situation se présente de la manière suivante :
 
Perd de 2 : Killy de Jean-Vincent Lathion
 
Perd de 2 : Serpent de Gérard Rossier
 
Perd de 3 : Venus de Jean-Vincent Lathion
 
Perd de 3 : Prestige de Patrick Dayer
 
La reine des primipares se prénomme Frimousse et elle est propriété de Christian Quinodoz ; quant à la reine des génisses, Thalès , elle appartient à Patrick Dayer.
 
Dans cet article, nous présenterons les deux bêtes les plus avancées soit Killy et Serpent. Nous commencerons par cette dernière.
 
Née en décembre 2006, Serpent est dans le peloton de tête de l’alpage de Thyon depuis plusieurs années. Elle y a dicté sa loi lors de la saison 2014.
 
Son père est le taureau d’insémination Pitch en provenance de l’élevage de Damien et Jean-Pierre Besse. La mère de Pitch, Pitchoune, s’est illustrée lors des combats de reines en se classant deuxième de troisième catégorie lors du combat de la Foire du Valais en 2004. La mère de Pitchoune, Parise, a également décroché deux sonnettes dans les combats en se classant reine des primipares au combat d’Orsières en 1997 et deuxième de cette même catégorie lors du combat estival de Verbier. Dans cette ascendance, on retrouve la bien connue Souris qui s’est imposée sur l’alpage des Grands-Plans en 1988, 1989 et 1990.
 
Du côté maternel, la mère de Serpent provenait de l’Etable des Courtilles. Dans cette ascendance, on retrouve Sorcière qui s’est classée deuxième de première catégorie au combat de Chalais en 1997.
 
Intéressons-nous maintenant à Killy de Jean-Vincent Lathion. Son père est le taureau d’insémination Caribou.
 
Du côté maternel, Killy est une fille de Gachette qui s’est imposée sur l’alpage de Metal en 2012. Cette souche a été élevée sur plusieurs générations par la Famille Lathion
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
©www.raceherens.ch
 
Quelques photos sont disponibles en cliquant sur le lien suivant :