Alpage de Rouaz : situation au 31.07.2016

31/07/2016 - 13:37

Il n’y a toujours pas de reine sur l’alpage de Rouaz dans le Val d’Anniviers. Le troupeau d’Erno Marx de la Souste est aux commandes du troupeau.
 
Panthère d’Erno Marx et sa compagne d’écurie Pigalle perdent toutes les deux d’une adversaire. Dans les lignes qui suivent, nous tenterons de vous présenter ces deux bêtes qui sont les plus avancées.
 
Panthère, née en 2007, est une fille de Pablo qui a été classée durant plusieurs années sur cet alpage de Rouaz. Pour la petite histoire, le père de Pablo n’est autre que Vico qui est un fils de la bien connue Vicky d’Anton Williner.  Son arrière-grand-mère (de Panthère), Pigeon, a été une grande animatrice des combats de reines en s’emparant de 4 sonnettes. Parmi ces résultats, elle a notamment terminé au second rang de la catégorie des génisses lors de la Finale Cantonale en 1993 organisé par le syndicat d’élevage d’Isérables.
Le père de Panthère, Bruno, est un fils de Brunette de l’Etable de Chandolin qui a terminé à la tête de l’alpage de Chandolin lors de la saison 2004 et qui se rattache à la souche maternelle d’Angelin Coppey.
 
Pigalle, née en janvier 2011, est une fille de de la fameuse Pepsi qui s’est classée reine sur cet alpage de 2009 à 2011 en plus d’avoir obtenu 3 sonnettes lors de combats dont le titre de reine cantonale des génisses en 2005. Pigalle est une sœur de Pigeon qui était aux commandes de l’alpage de Pointet l’année dernière et qui était hivernée à l’Etable de Praz-Pourri. Cette bête a rejoint les pâturages de Moiry cet été sous les couleurs de Philippe Kittel, fils d’Urbain. On retrouve également du sang de Vicky sur Pepsi car son père n’est autre que Vico que nous vous avons présenté plus haut.
 
Le père de Pigalle, Pirate, est un fils de Pigalle à Freddy Pralong qui s’est classée reine de l’alpage de Mandelon lors de la saison 2007. La mère de Pigalle, Pelote, a obtenu trois sonnettes lors des combats de reines en s’emparant notamment la deuxième place de la catégorie des primipares lors de la Finale Cantonale 1996.  Elle provient de l’élevage de Nicolas Fardel.
 
Doris, appartenant également au troupeau d’Erno Marx, se classe au troisième rang en perdant au troupeau des deux bêtes les plus avancées.
 
Pajazzo et Pia, propriété d’Erno Marx, se classent ex-aequo à la cinquième place de la hiérarchie ; elles précèdent Merlita (6ème) et Mustig (8ème) qui appartiennent toutes les deux à Fabian Andres. Remarquons que ces deux bêtes se classaient reine et deuxième lors de la dernière désalpe.
 
Quant à Bologne de Dominik Pfammatter, elle se classe au neuvième rang.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
Quelques photos sont disponibles en cliquant sur le lien suivant :