Alpage de Novelett : classement final 2016

26/12/2016 - 14:58

Le classement final 2016 de l’alpage de Novelett se présente de la manière suivante :
 
Reine : Vampire de Jean-Charles Dessimoz
 
2ème : Rubis de Jean Lochmatter
 
3ème : Princesse de Florian Fauchère et Fils
 
3ème : Fauvette de Florian Fauchère et Fils
 
Vampire est née en décembre 2009. C’est une fille du taureau Turco qui est un fils de Belle. Cette dernière s’est classée reine de l’alpage de Novelett en 2009 avec Olivier Follonier. On retrouve également dans l’ascendance de Turco, Doris, qui s’est classée reine de l’alpage du Larzey (Conthey) en 1990 et 1991 avec Jean-Charles Dessimoz.
 
Dans l’ascendance maternelle de Vampire, on retrouve Champion qui s’est imposée sur l’alpage de Chassoure en 1993.
 
Née en novembre 2007, Rubis de Jean Lochmatter a été classée reine de Novelett en 2015. Son père, Luxor, est un petit-fils de Lilas à Blaise et Denis Collombin. Cette vache s’est imposée sur l’alpage des Grands-Plans en 2003 ; de plus, elle s’est emparée de la troisième place de la catégorie des primipares au combat de Sembrancher en 1998 et quatrième de la même catégorie la même année lors de la Finale Cantonale.
 
Du côté maternel, Rubis descend de Couronne qui s’est imposée sur l’alpage de Cotter en 2002 ; elle s’est également illustrée lors des combats de reines en se classant au troisième rang de la catégorie des primipares au combat de la Sage en 1997.
 
Née en décembre 2008, Princesse de Florian Fauchère s’est classée au deuxième rang de la troisième catégorie au combat de reines d’Evolène en 2014.
 
Le père de Princesse, Bambus, est un fils de Bijou à Helmut Ruffiner qui a obtenu 4 sonnettes dans les combats dont le titre de reine des reines lors de la Finale Cantonale 2000 ; elle s’est également imposée sur l’alpage Hocken en 2003. La mère de Bijou, Berlin, s’est classée au deuxième rang de la troisième catégorie au combat de Salquenen en 1992.
 
La mère de Princesse se prénommait Diane.
 
Egalement née en décembre 2008, Fauvette a le même père que sa compagne d’écurie Princesse.
 
Dans l’ascendance maternelle de Fauvette, on retrouve Canaille de Florian Fauchère qui s’est imposée sur l’alpage de Cotter en 1998.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
©www.raceherens.ch