Alpage de Gugginu : classement final 2017

17/09/2017 - 13:20

Lors de la désalpe, il n’y avait pas de reine sur l’alpage de Gugginu ; le classement final 2017 se présente de la manière suivante :
 
Perd de 1 : Milla d’Alain et Cedric Amman
 
Perd de 1 : Corona d’Elmar Ruffiner
 
Dans cet article, nous tenterons d’en savoir davantage sur les deux bêtes les plus avancées. Mila s’est déjà illustrée lors des combats de reines en se classant sixième de première catégorie lors du combat du Goler ce printemps.
 
Le père de Mila est le taureau Nestor. Ce dernier est le fils de Nadege à Jean-Pierre Rey qui a dicté sa loi sur l’alpage de Corbyre en 2010 et qui s’est classée deuxième des génisses au combat d’Aproz en 2005. Dans cette ascendance, on retrouve également Nicha qui s’est imposée sur l’alpage de Corbyre de 2002 à 2007 ; cette bête s’est aussi classée au troisième rang de la catégorie des primipares en 1998 lors du combat de reines de Montana. La mère de Nicha, Necha, a terminé à la deuxième place de la première catégorie lors du même combat (Montana en 1998). Si on remonte plus loin, on trouve également Negus qui s’est imposée sur l’alpage de Corbyre de 1992 à 1995.
 
Du côté maternel, Mila est une petite-fille de Marmotte qui s’est deuxième des seconds veaux au combat de la Vifra en 2007. La mère de Marmotte, Maradona, a dicté sa loi sur l’alpage de Chermignon en 2004 et en 2005 ; elle s’est également classée cinquième de la catégorie des génisses au combat de la Souste en 1999. La mère de Maradona, Milla, s’est classée reine des génisses au combat de la Vifra en 1996 et deuxième de cette même catégorie la même année au combat automnal de la Souste.
 
Intéressons-nous maintenant à Corona d’Elmar Ruffiner. Cette bête s’est aussi distinguée lors des combats de reines en se classant sixième de la catégorie des génisses au combat du Goler en 2015. Corona était également la plus avancée sur l’alpage de Gugginu lors de la dernière désalpe.
 
Le père de Corona est le taureau Breona que nous ne présentons plus.
 
Du côté maternel, Corona est une fille de Corail qui est née dans l’exploitation de Jean-Marie Fournier. Cette bête s’est classée troisième de troisième catégorie au combat du Goler en 2015. Corail s’est imposée sur l’alpage de Gugginu en 2015. En remontant plus loin dans cette ascendance, on retrouve Canaille, également propriété de Jean-Marie Fournier. Cette bête a dicté sa loi sur l’alpage de la Combyre-Meinaz lors des saisons 2005, 2006 et 2007. Canaille s’est également illustrée lors des combats de reines en se classant deuxième de première catégorie lors du combat d’Aproz en 2007.
 
Ces indications sont à titre uniquement indicatif.
 
©www.raceherens.ch
 
Quelques photos, généreusement offertes par Renate Ruffiner, sont disponibles en cliquant sur le lien suivant :