Contrôles laitiers

Contrôle laitier

Le contrôle laitier fournit à l'éleveur des informations sur les quantités et les teneurs du lait. Les analyses du nombre de cellules et de l'urée (azote non protéique, ANP) sont des services supplémentaires très appréciés. Le contrôle laitier constitue un instrument indispensable à la gestion du troupeau. Sur la base de la production, de la persistance, des teneurs en matière grasse, protéine et urée du lait, l'éleveur peut établir un plan d'alimentation équilibré et adapté à la production individuelle de ses vaches. Le nombre de cellules donne de bonnes indications sur la santé de la mamelle et de la qualité du lait.

Méthodes

La méthode de référence utilisée pour le contrôle laitier officiel est la méthode A4 recommandée par ICAR. L'intervalle entre les contrôles est de 31 à 37 jours, en moyenne 34 jours, avec deux pesées consécutives.

La 2ème méthode utilisée par les producteurs de lait est la méthode AT4, soit un système de contrôle avec une seule pesée en alternance le matin un mois et le soir le mois suivant.